Pollutions des sols : le constat alarmant de la FAO

Article publié le

 La FAO tire la sonnette d'alarme

La FAO (Organisation des nations unies pour l'alimentation & l'agriculture) a organisé une réunion à Berlin, en Janvier 2022. Le constat que peut en tirer Qu Dongyu, le directeur général, est qu'il est vital d'inverser le processus de dégradation des sols si nous souhaitons nourrir la population mondiale croissante, protéger la biodiversité et résoudre la crise climatique.


Un tiers des sols est déjà dégradé et les spécialistes estiment que l’érosion des sols pourrait entraîner une perte de 10% de la production agricole d’ici à 2050. Outre les océans, les sols sont les plus grands réservoirs de carbone et jouent un rôle crucial dans l’atténuation des effets de la crise climatique et l’adaptation à ceux-ci.

 

Des chiffres démentiels pour la pollution des sols

La dégradation des sols de la planète a déjà provoqué la libération de 78 gigatonnes de carbone dans l’atmosphère (une gigatonne étant l'équivalant de 10.000 porte-avions américains en pleine charge.)

De plus, les sols pourraient piéger jusque 2,05 pétagramme d'équivalant CO2 par an. Le directeur général a déclaré que : "les pays doivent s'engager de manière plus ferme en faveur d'une gestion durable des sols".

Inversion du processus de dégradation des sols.

La FAO a déjà tiré la sonnette d’alarme : le réseau complexe et interconnecté que constituent les sols, les terres et l’eau – ont atteint leur « point de rupture ». L’érosion des sols constitue la menace la plus importante. Elle pourrait entraîner, d’ici à 2050, une perte de 10% environ de la production agricole et faire disparaître 75 milliards de tonnes de sols.

La pollution des sols est le principal problème. Elle ne connaît aucune frontière et sous l'effet d'un sol pollué, les aliments, l'air et l'eau que nous consommons sont impactés. La cause principale ? L'utilisation excessive de produits innapropriés, que cela soit de l'agrochimique ou de l'industriel.

 

Une nouvelle carte mondiale pour référencer les sols pollués

En octobre, la FAO a lancé la carte mondiale des sols touchés par la salinisation, un projet conjoint auquel participent 118 pays et des centaines de collecteurs de données. La carte permet aux spécialistes de repérer les lieux dans lesquels il convient d’adopter des pratiques de gestion durable des sols, et de renseigner les décideurs lorsque ceux-ci se penchent sur l’adaptation au changement climatique et des projets d’irrigation.


Selon le Directeur général de la FAO, les pays doivent prendre des engagements plus fermes. Des instruments tels que les Directives volontaires pour une gestion durable des sols, la Charte mondiale des sols et le Code de conduite international sur l’utilisation et la gestion durables des engrais peuvent donner un élan supplémentaire.

------------------------------------------------------------------------------

DIAGSOL vous propose un diagnostic de pollution de vos sols de qualité et adaptée à vos besoins et problématiques. Nous sommes en capacité d'intervenir sur la France entière, à un prix maitrisé.

Si vous disposez d'un projet d'achat et/ou de vente de terrain et que vous devez procéder à un diagnostic de pollution des sols, n'hésitez pas à nous contacter.